l’Algérie au quotidien

La tragédie algerienne

 

C’est la faute au peuple

Deux explosions à Alger. Des dizaines de victimes, de blessés, d’endeuillés… Oui, ce sont des attentats terroristes. Oui, ils sont toujours là, ils font toujours leur « travail ». C’est « Al-Qaida au Maghreb Islamique » qui envoie un message bien précis : « Nous sommes toujours présents, toujours puissants, toujours aussi meurtriers. » 

 

Le terrorisme est toujours présent en Algérie, le »noyau dur » se métamorphose. Contrairement à ce qu’affirme notre gouvernement dérisoire, qui veut à tout prix faire croire à l’opinion nationale et internationale que le terrorisme en Algérie n’est plus qu’un mauvais souvenir… Alors que c’est lui même qui redonne du jus à cette organisation du mal en les innocentant et considérant comme des « héros », leur donnant alors l’occasion de recommencer. 

 

Voilà la réalité de l’Algérie d’aujourd’hui. Mais qui en a décidé ainsi ? C’est bien sur le peuple ! Ce peuple aveugle qui laisse faire le gouvernement qui a volé le pays à ses propriétaires. Le peuple parait satisfait de cette gestion destructrice du pays. Il ne songe guère à se révolter contre ceux qui détruisent leur propre pays. Au contraire, il continue de leur donner confiance en allant voter stupidement… Alors que ces pauvres algériens n’arrêtent pas de clamer leur amour pour leur cher pays !   

 

Si ce peuple est vraiment conscient et non pas aveugle, il n’aurait pas choisi les monstre du FIS pour « gérer » le pays lors des élections municipale et législative au début des années 1990. Ou même, pourquoi le gouvernement a-t-il autorisé ces islamistes à ce constituer en parti ? L’idéal était de les mettre tous en prison pour s’assurer une bonne fois pour toutes que leur danger est bien écarté. Mais malheureusement, ce gouvernement et ce peuple algériens n’avaient aucune idée du danger que représentaient ces inhumains. 

 

Nous ne pouvons maintenant qu’espérer que l’Algérie retrouvera sa santé d’autrefois, et qu’elle retrouvera ces vrais enfants qui l’aiment et qui la dirigeront avec transparence pour la sauver de ce cauchemar… 

 

Ceci n’est qu’un rêve, qui est loin de se réaliser, car l’Algérie n’a décidément pas un avenir blanc vu son état noirâtre d’aujourd’hui…   

Dans : Non classé
Par algeriens
Le 14 décembre, 2007
A 16:49
Commentaires : 0
 
 

La tragédie des Harragas

C’est le fléau du siècle, c’est la tendance du moment et c’est aussi le drame qui chagrine des peuples entiers. Ils sont principalement d’Afrique ou d’Asie, ils sont candidats à la mort. Ils mettent leurs vies en danger et tentent le tout pour le tout. Ce sont les immigrés clandestins. 

 

La majorité de ces clandestins sont issues des pays les plus pauvres du monde, ils viennent du Mali, du Niger, du Sénégal et tant d’autres pays qui ne peuvent assurer le minimum vital pour leurs citoyens. 

 

Mais ce qu’il faut remarquer, c’est qu’il y a des centaines d’immigrés clandestins algériens qui tentent leur chance pour le meilleur ou pour le pire. Et c’est bien là qu’il y a problème ! 

 

L’Algérie est statistiquement et théoriquement plus riche et plus aisée que les pays précédemment cités, mais elle a aussi  ses centaines de « Harragas ». Pourquoi ? Et bien c’est tout simple. 

 

L’Algérie possède de très importantes réserves de change, donc beaucoup d’argent. Du coup, elle est tout à fait capable de fournir le minimum pour ses citoyens, un travail, un toit, un bon service médical, l’enseignement des enfants, ainsi que tout les autres droits que doit un citoyen à son pays. Mais la situation des algériens est complètement différente, car beaucoup d’entre eux, surtout les jeunes n’ont ni travail, ni logement, ni moyens de bâtir une famille et donc aucun avenir. 

Du coup, les jeunes algériens n’ont pas beaucoup de solutions pour sortir de cette impasse, ils mettent leurs vies en danger et partent défier la mer pour tenter de d’atteindre l’Europe et vivre une vie meilleure.   

Dans : Non classé
Par algeriens
Le 25 septembre, 2007
A 15:48
Commentaires : 0
 
 

Algérie : La chasse aux étrangers

Les étrangers en Algérie ne sont pas les bienvenus ! C’est ce que viennent de démontrer les inhumains terroristes d’Al-Qaida Maghreb. Maintenant, ils s’attaquent même aux étrangers, comme si les millions d’algériens ne suffisaient pas pour satisfaire leur envie de tuer !   

 

Les terroristes algériens ouvrent un autre front, qui ne concorde pas vraiment avec leur stratégie initiale. Car normalement, ils sont en conflit avec le pouvoir algérien, qu’ils veulent destituer et prendre sa place pour gouverner l’Algérie à leur manière. Mais maintenant qu’ils sont reliés à Al-Qaida, ils s’en prennent aussi aux étrangers, tout en continuant à détruire le reste des algériens. 

 

Mais dans tout ça, c’est toujours le peuple algériens qui paye, car après ces attaques contre des français et des italiens, les principaux investisseurs étrangers en Algérie vont partir un par un, et abandonneront leurs projets, du coup, des milliers d’algériens vont se retrouver au chômage, ils viendront s’ajouter aux millions déjà  existants. 

 

Décidément, ces crapuleux terroristes sont décidés à démolir l’Algérie jusqu’à la dernière miette, et faire du peuple algérien le plus malheureux du monde.    

Dans : Non classé
Par algeriens
Le
A 15:46
Commentaires : 0
 
 

Algérie : Le pays qui ne méritait pas son sort

Et voila ! Le monde entier va enfin savoir la vérité. Le terrorisme est toujours présent en Algérie, et il devient de plus en plus dangereux. Avec le ralliement du GSPC à Al-Qaida, les algériens vont avoir beaucoup de surprises dorénavant, et ils ont en déjà vu. 

 

Le regain de violence en Algérie est complètement justifié. Mais bien sur ! Avec sa politique de réconciliation nationale, notre président, même visé, continue d’assurer aux algériens que le terrorisme est fini, et que la paix est bien installée en Algérie. Bien sur, tout le  gouvernement et presque tout le peuple algérien soutien le président. Un aveuglement grave et une stupidité légendaire, ou bien une totale soumission au roi des mensonges. Car la situation est simple : Pardonner aux terroristes tout les malheurs qu’ils ont fait subir aux algériens, et de plus les considérer comme des héros de la république (libération, logement, emploi, pension et autre avantages) alors qu’ils sont de vrais monstres inhumains, parce que c’est bien eux qui retournent au maquis et qui ravagent ce qui reste encore debout dans ce pays. Pire, il recrutent dans la foulée d’autres candidats à la destruction de l’Algérie. 

 

Ce qui me fait le plus chagriner dans ce bled, c’est que le peuple algérien est totalement inconscient et il soutient toujours cette politique du pardon. Il est encore enfoui dans une contradiction dont il ne sortira jamais, tant que des inconscients votent pour des gouverneurs irresponsables.  Ils continueront ensemble de détruire l’Algérie jusqu’à la dernière seconde de l’existence de ce pays qui ne mérite vraiment pas un tel sort…

Dans : Non classé
Par algeriens
Le 13 septembre, 2007
A 16:21
Commentaires : 0
 
 

Algérie : Une économie qui fait peur

L’économie, le secteur essentiel au développement d’un pays. Oui, tout le monde le sait, si on n’a pas d’argent, on ne peut rien faire dans la vie ! C’est le secteur le plus urgent à restaurer dans un pays sous développé. Mais que fait l’Algérie dans ce domaine ? 

 

 

L’économie algérienne est dans le coma, oui, notre économie est vraiment malade ! Elle marche au ralenti, elle est sous respiration artificielle bien assurée par le pétrole et le gaz. 

 

 

Le gouvernement algérien se remplie le ventre avec l’argent des hydrocarbures, mais il ne songe guère à l’avenir. Peut être qu’il pense que le pétrole est éternel ! Et que les puis ne s’épuiseront jamais ! 

 

 

Le gouvernement algérien ne veut pas se rendre compte qu’il est vraiment temps de restaurer l’économie algérienne, et qu’il faut développer les autres secteurs hors hydrocarbures pour un avenir économique rassurant, comme le font beaucoup de pays comme le notre. Mais le gouvernement doit aussi songer à développer des nouvelles sources d’énergie qui remplaceront les hydrocarbures, sinon les pauvres algériens ne trouveront rien à se mettre sous les dents ! 

 

Malheureusement, notre gouvernement ne se pose pas de questions, pire, les dirigeants algériens se mettent à vider tranquillement les caisses du pays, du coût, l’économie est à l’arrêt et le peuple ne voit qu’une chose : Les prix se mettent à gonfler chaque jour, et les algériens ne tarderont pas à se retrouver incapable d’acheter le minimum pour vivre. Le litre de lait qui menace avec ses 40 DA, le kilo de pomme de terre à 60 DA et le sac de semoule à plus de 1000 DA. Sans oublier l’électricité, l’eau et le gaz qui deviennent de plus en plus chères. 

 

 

Les algériens s’enfoncent de plus en plus dans la misère, car à coté de la vie chère, l’emploi se fait rare. Et dans tout ça, la question qui se pose est claire : Ou va l’argent des hydrocarbures ? La réponse est aussi claire, mais le problème est que la majorité du peuple ne se pose pas de questions, content comme il est, car si tout le peuple algérien se révolte, la situation changera rapidement.        

 

Dans : Non classé
Par algeriens
Le 5 septembre, 2007
A 19:35
Commentaires : 0
 
12
 
 

UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE... |
Transferring the UNITED NAT... |
CONTRE SARKOZY GAUCHE UNIE ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sahraouis libres
| Yüzyıla Ağıt
| St Maximin la Ste Baume que...